mar. Jan 31st, 2023

ATTRIBUTION DES PRENOMS AUX ENFANTS: Un acte parfois fatal

Mon nom, tout comme mon corps, c’est moi. Le choix du prénom fait toujours l’objet d’un débat lorsqu’on attend un enfant. Avant de lui attribuer un nom, sachez que trop d’originalité peut avoir un impact néfaste sur la vie de la progéniture. C’est d’ailleurs une décision capitale et fondamentale que les parents doivent prendre. Car notre prénom, c’est l’acte fondateur de notre existence et une étiquette sociale que nous traînons toute notre vie.

On a tous envie d’avoir ou de donner un prénom extraordinaire à notre enfant, mais attention, car un enfant a besoin de simplicité et surtout d’être accepté. Nous sommes dans un temps de paix et de prospérité où la parentalité a un désir de toute puissance sur le destin des enfants. Pasteur kouassi SOSSOU des églises Dieu Feu Dévorant du Togo précise : «  le nom peut impacter positivement comme négativement ; il y en a qui surnomme leurs enfants kokoli (tas d’ordure), kouhoumi (la mort nous a ravagé), Vignikin (enfant de rancune).

Le spiritualiste dignitaire du culte endogène Tron kpéto Déka Fidèle KOUNOUHO clarifie : « avant de donner un nom, depuis la grossesse jusqu’à l’accouchement il y a un suivi spirituel qui accompagne. Dès que l’enfant sort on consulte pour connaitre le signe qui annonce son arrivée. C’est suite à ce signe que le nom de l’enfant doit être attribué ». Le lieu de l’accouchement joue également un rôle dans le choix de l’enfant en milieu Bariba et Bô précise le sage Jacques BAGOUDOU : « une femme qui va au champ et accouche au en cours de route on va appelé l’enfant Swaa ‘’chemin’’ ou c’est une femme qui est allée au marigot chercher de l’eau si elle accouche là, l’enfant va s’appeler Daarou ‘’marigot’’ ou encore si c’est à l’arrivée d’un roi que la femme accouche on attribue le nom du roi à l’enfant ».

Le culte de l’individu est à son paroxysme, mais l’on ne se rend pas compte de la portée de l’influence du prénom sur le plan psychologique, car le prénom, c’est comme un tatouage. Très souvent dans nos communautés, les géniteurs prénomment leur progéniture suite à certaines circonstances de la vie. De toute façon le prénom véhicule un message qui impacte la vie du porteur. Urielle M’PENTI, Pasteur d’une église évangélique ici à Parakou confirme que :  « tout nom véhicule un message et ce message peut avoir d’impact sur le porteur parce que le livre des proverbes chapitres 18 versets 20-21 nous enseigne que : ‘’ les paroles peuvent donner la vie ou la mort et donc chaque fois qu’on appelle la personne par le nom on est entrain de confesser dans sa vie la signification de ce nom ‘’. Par conséquent quand le nom reflète une malédiction ou un malheur, chaque fois qu’on l’appelle, on imprime la signification du nom dans sa vie ». Vrai ! selon le fait à nous raconter par dame Kokoli (Tas d’ordure) : « Ma mère met au monde des morts nés. Alors après ma naissance, pour me maintenir en vie, la coutume de chez nous demande qu’on place l’enfant sur les tas d’ordures et par ce fait, un passant pourra le ramasser afin de briser ce lien de mort né. Comme pour dire que l’enfant n’est plus de cette lignée. Ce qui m’a été fait. J’ai grandi avec le nom et cela impactait négativement ma vie. Rien ne marchait pour moi. Par la suite, je me suis confiée à un homme de Dieu qui à travers des séances de prières a conjuré ce sort sur moi et m’a changé de nom. Aujourd’hui je me nomme Souzane. » Il faut positiver les noms, donner des noms comme victoire, espérance, bienheureux, bénédiction.

Si pour les adeptes du culte endogènes, il existe des rituels pour anéantir les effets néfastes du prénom sur le porteur, pour l’homme de Dieu Pasteur kouassi SOSSOU des églises Dieu Feu Dévorant, c’est plutôt à travers des prières qu’on brise le malheur lié aux mauvais prénoms tout en invoquant le nom du Seigneur Jésus que ces personnes sont délivrées.

Prénommer un enfant c’est le désigner, le louer, le bénir. Toutefois certains prénoms ne portent pas bonheur aux enfants. Il est donc important de positiver les noms.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *