dim. Juil 21st, 2024

INTERDICTION AUX TRICYCLES DE CIRCULER APRES 19 À PARAKOU: Qu’est-ce qui piétine concrètement l’application des décisions ?

Certaines décisions prises par l’autorité communale à Parakou boitent en ce qui concerne leur application rigoureuse. Parmi elles, figure celle liée à l’interdiction faites aux tricycles de circuler dans la nuit. Depuis 2021, cette décision a du plomb dans l’aile.

La circulation des tricycles est interdite à Parakou entre 19h et 7h du matin. Cette mesure prise par le maire Inoussa Zimé Chabi en novembre 2021 vise à réduire le nombre d’accidents impliquant ces engins, particulièrement fréquents à la tombée de la nuit lorsque la visibilité est réduite. Le non-respect de cette interdiction expose les conducteurs de tricycles à des sanctions.

Entrée en vigueur depuis le 4 novembre 2021, il ne devrait plus avoir de 19h à 7h du matin les engins à trois roues en circulation. Le motif d’une telle décision est de réduire le nombre d’accidents de la route. Et toute désobéissance expose le contrevenant à des amendes et/ou saisie du tricycle.

Malheureusement, cette décision ne porte pas son fruit. À 19h, 20h et même à 22h, les tricycles sont en circulation. Excès de vitesse, non respect du couloir de circulation, pas de phare; tout ce qui peut être vecteur des cas d’accident. Ces conducteurs bafouent allègrement la décision de l’autorité sans craindre quelconque répression.

À Parakou, on peut le dire, la plupart des décisions qui sont prises peinent à prendre et on se demande ce qui empêche leur application rigoureuse dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *