jeu. Juin 13th, 2024

LETTRE OUVERTE AU RECTEUR BERTRAND SOGBOSSI POUR LA RÉOUVERTURE DE LA PLATEFORME D’INSCRIPTION ACADÉMIQUE: La FNEUP plaide pour l’équité

A travers cette lettre adressée au Recteur Bertrand Sogbossi, la FNEUP exhorte l’autorité universitaire à faire preuve de flexibilité et de parité dans ses prises de décision. En effet, de nombreux étudiants ont rencontré des difficultés financières, les retardant dans leur inscription durant la période fixée du lundi 02 octobre 2023 au 26 janvier 2024.

Ces étudiants se trouvent aujourd’hui menacés de redoublement, situation indépendante de leur volonté. Maëlla Koukou Déo-Gratias, étudiante en 3ème année de licence en Gestion des Banques à l’Institut Universitaire de Technologie, illustre son cas : « la non validation de mon inscription est due au manque de moyens financiers des parents qui, avant de réunir les 400 000f de scolarité, doivent faire des demandes de prêts. Et ces demandes de prêt doivent suivre un processus avant d’être accordées. »

Richard Djissoukpe, étudiant en troisième de licence en Statistique appliquée à l’Ecole Nationale de Statistique de planification et de Démographie, témoigne également : « je suis dans le cas de ceux qui n’ont pas pu s’inscrire avant la date limite de la validation parce que j’avais rencontré quelques difficultés d’ordre financiers. »

Malgré la fermeture des plateformes d’inscription, le Recteur a accordé deux jours de délai aux étudiants en master et doctorat pour valider leur inscription. Cette mesure n’a malheureusement pas été étendue aux étudiants en licence. C’est pourquoi la Féderation Nationale des Étudiants de l’Université de Parakou, soucieuse du bien-être des étudiants, exhorte le Recteur à faire preuve de la même générosité envers les étudiants en licence.

La FNEUP déplore dans sa lettre « cette réouverture spécifique pour les masters et doctorats qui crée des inégalités et des injustices pour de nombreux étudiants en particulier ceux de la FM, la FA, l’IFSIO, l’IUT, l’ENATSE, l’ENSPD et même pour les autres facultés. »

La FNEUP appelle l’autorité universitaire à reconsidérer sa décision et à ouvrir son cœur aux difficultés rencontrées par ces étudiants et leurs parents. La validation de leur inscription pour cette année scolaire est en jeu.

En conclusion, la FNEUP sollicite une réouverture exceptionnelle de la plateforme d’inscription en licence afin de garantir l’équité et le droit à l’éducation pour tous les étudiants de l’Université de Parakou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *