sam. Mai 28th, 2022

LIQUIDATION ET DISSOLUTION DES INSTITUTIONS PUBLIQUES AU BÉNIN: L’ABP la nouvelle cible

Le gouvernement de Patrice Talon dissout l’Agence Bénin presse (ABP) le lundi 17 janvier 2022. Les raisons de la dissolution ne sont pas encore connues. Mais selon les explications du porte-parole du gouvernement le vendredi 14 janvier dernier, Wilfried Houngbédji affirme : « Il y a plusieurs structures comme cela, vous avez dans des directions ou des ministères, des services qui objectivement n’ont plus leur raison d’être. Par ailleurs, d’autres structures sont entre-temps mises en place qui jouent efficacement ces rôles » a t- il expliqué.

Il faut noter que c’est après la dissolution du Conseil National des Chargeurs du Bénin et l’Institut de Formation Sociale, Économique et Civique (Infosec), que l’agence Bénin Presse (Abp) est rentré dans le viseur du gouvernement.

Rappelons que l’ABP est une agence nationale et internationale. Elle a été créée en 1961, elle est devenue au fil du temps une agence multimédia qui dispose de 11 bureaux régionaux et de plusieurs centres de collecte locaux, tous coordonnées par la rédaction centrale de Cotonou. C’est une agence qui offre une gamme variée de produits d’information et de communication tels que les dépêches, les photos, les duplex, la vidéo, l’infographie.

Les questions qui taraudent la tête des béninois est de savoir quelle sera alors la prochaine cible? Quel sera le sort de tout le personnel de cette structure? Vont-ils devenir des sans emplois ? Seront-ils reclassés ailleurs? Seul le gouvernement pourra répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *