dim. Juil 21st, 2024

PRÉVENTION DU RECRUTEMENT FORCÉ ET DE LA RADICALISATION DES JEUNES: 30 jeunes filles et garçons en atelier à Pèrèrè

La salle de conférence de la Mairie de Pèrèrè a servi de cadre à un atelier dans le cadre du Projet «Prévenir le recrutement forcé et la radicalisation des Enfants et des jeunes en leur Offrant une protection et des Mesures de Sauvetage», financé par le Ministère fédéral allemand des affaires étrangères. Démarré hier mardi 25 juin, cet atelier de formation prend fin ce mercredi 26 juin 2024.

Trente (30) jeunes filles et jeunes gens de la commune de Pèrèrè, âgés de 18 à 25 ans, ont pris part à cet atelier, en présence effective du chef CPS de la localité.

L’objectif de cet atelier, organisé par le Réseau des structures de Protection des Enfants à Situations Difficiles (ReSPESD), en partenariat avec SOS villages d’enfants au Bénin et la Mairie de Pèrèrè, était de développer la résilience des jeunes vis-à-vis de la radicalisation et de l’extrémisme violent.

Le Chef de l’arrondissement Central de Pèrèrè, représentant le Maire, a procédé à l’ouverture officielle de l’atelier. Il a appelé les jeunes participants à la sagesse et à une écoute attentive des communications qui allaient être développées afin que l’objectif des organisateurs soit atteint.

Plusieurs communications ont meublé ces deux jours d’atelier, pour aboutir à l’objectif fixé au départ. Il s’agissait notamment de :

  • Présentation du projet
  • Extrémisme violent, capacités d’adaptation sociale et Citoyenneté responsable Techniques et moyens de résolution des conflits
  • Le bien-être social et émotionnel.

Les communications ont été suivies de débats qui ont permis d’éclairer au mieux la lanterne des participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *