mar. Jan 31st, 2023

REDDITION DE COMPTE A LA MAIRIE DE NATITINGOU: mobilisation des ressources propres au cœur des échanges

Reddition de compte à la mairie de Natitingou: mobilisation des ressources

Le maire de la commune de Natitingou, Tate Ouindeyama a organisé ce jeudi 17 novembre 2022 a la maison de jeunes de Natitingou, comme l’exigent les textes la seconde séance de reddition de comptes au titre de l’année 2022. Placée sous le thème « La mobilisation des ressources propres », ladite séance a permis à l’autorité communale d’informer ses populations sur les recettes propres dans sa localité.

« Le développement de la commune de Natitingou nous concerne tous. Alors nous devons rendre compte aux filles et fils sur la situation générale de la commune et en dehors du caractère légal que la loi donne en ce qui concerne la reddition de compte, la reddition est pour nous un cadre de dialogue entre vous et nous au niveau communal ». Tels ont été les propos du maire Tate Ouindeyama à l’ouverture officielle de la rencontre.

Dans son exposé, Jules Segoun le directeur des affaires administratives et financières de la mairie a présenté le niveau de recouvrement des ressources de la commune au 31 octobre 2022, un tableau qui a montré l’évolution des recettes propres de la commune de 2015 à 2022. Les réalisations faites sur les fonds propres ont été aussi présentées et il ressort en général que dans la deuxième moitié de l’année 2022 les recettes ont connu un bon et pour se maintenir dans cet élan il faut la contribution de tous dans pour une relance de l’économie afin d’accroître les recettes de la commune. Djamilatou YERIMA, secrétaire exécutive de la commune a fait remarquer que malgré ce bon de recette il ne faut pas baisser les bras  » nous sommes partis pour un accroissement meilleur dans notre commune et personne ne sera laissée pour compte c’est pourquoi j’exhorte chacun de nous ici présent à être notre porte-parole pour que les difficultés que nous avons connus cette année dans le recouvrement puissent être conjuguées au passé  » va t- elle renchérir. Entre difficultés il faut citer l’incivisme fiscal des citoyens, le manque de personnel qualifié et en quantité pour le recouvrement etc..

Géraud Adoukonou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *